Les enfants plantent un arbre pour le climat

Mercredi 25 novembre à 11 heures, le rendez vous était donné pour planter «un arbre pour le climat» ; un engagement à l'échelle communale et pour lutter contre le changement climatique et pour la préservation de la biodiversité. C'est un Ginkgo Biloba, qui a été choisi et offert par l'entreprise Satar ; «Arbre aux mille écus»; connu pour sa robustesse, et ayant même survécu à Hiroshima, cet arbre représente aussi le renouveau et l'espérance.

F. Cassotti, membre de l'association l'âge d'or, paysagiste à la retraite et initiateur de cette action témoigne : «Notre volonté a été de sensibiliser les politiques à l'urgence de mettre des actions en place pour le futur de notre environnement. Je suis heureux de cette participation des enfants dans cet acte symbolique pour le climat.»

C'est en présence du président du Sicoval, Jacques Oberti ; d'Emilienne Poumirol, conseillère départementale, de M. Garrigues. vice-présidente du Conseil régional de Midi-Pyrénées que Jean-François Roussel, maire de Baziège a ouvert la cérémonie. JF Roussel, lors de son discours, a rappelé les grands enjeux du climat pour l'avenir de l'humanité : «La date du 30 novembre qui rassemblera tous les pays désireux d'agir pour le climat et où les Chefs d'Etat viendront signer un accord international applicable en 2020. Chacun à notre place, nous pouvons et devons mobiliser les citoyens et je remercie les personnes présentes, les partenaires associatifs qui se joints à cette opération solennelle et intergénérationnelle qui s'inscrit dans la politique de la ville du développement durable». Le président de l'âge d'or, M. Fumanal souligne : «Notre association se devait d'être exemplaire pour cette noble cause «la protection de l'environnement et nos devoirs d'éducation et de transmission des savoirs ; une obligation de solidarité pour nous les séniors et prendre soin de cet héritage.»

Les élèves ont ensuite fini de couvrir de terre les racines de l'arbre qui prendra désormais ses souches dans la plaine d'Amont. Ils ont alors dévoilé l'inscription gravée sur la pierre, témoignage de cette journée du 25 novembre 2014, et ouverte sur l'avenir climatique des générations futures.